L’ensemble baroque il Gardellino s’est formé en 1988 à l’initiative de deux jeunes musiciens flamands, l’hautboïste Marcel Ponseele et le flûtiste Jan De Winne, qui proposèrent à quelques amis de faire de la musique ensemble et d’explorer l’univers baroque d’un oeil neuf. Son nom est inspiré du concerto pour flûte RV 90, “del Gardellino”, d’Antonio Vivaldi, dédié à un chardonneret virtuose. Il Gardellino se propose d’offrir une nouvelle lecture de la musique ancienne, dûment fondée mais sans excès de purisme, afin d’en révéler toute la beauté et la saveur au public d’aujourd’hui.

L’axe du répertoire est Jean Sébastien Bach, mais présenté dans le vaste et chatoyant paysage de l’ère baroque, parmi ses fils et ses collègues compositeurs, célèbres ou moins connus mais tous intéressants, tels que Telemann, Händel, Vivaldi, Graun, Fasch, Janitsch et Eichner. C’est ainsi qu’il Gardellino fait découvrir à des publics enthousiastes les brillantes oeuvres de musiciens autrefois célèbres et qui méritent mieux que l’oubli. Une telle démarche exige évidemment un intense travail de recherche historique et une minutieuse étude et relecture des manuscrits et des partitions. Elle oblige aussi il Gardellino à travailler en configuration variable selon les besoins du répertoire.

Il Gardellino est désormais reconnu comme une autorité dans le domaine de la Musique Ancienne et de l’oeuvre de Bach. L’ensemble a su développer un idiome propre et une signature sonore immédiatement reconnaissables. Et si les années lui ont apporté plus d’expérience et de maturité, elles n’ont nullement entamé son enthousiasme ni de son intérêt pour l’exploration musicale, loin de là. L’esprit d’amitié entre musiciens est lui aussi resté intact, et ce cercle d’amis, qui ne cesse de s’agrandir, réunit aujourd’hui des Baroqueux renommés et de jeunes étoiles montantes.

des concerts avec Il Gardellino