Après Lore Binon entame sa carrière musicale comme violoniste. Elle obtient son master en violon au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles chez Yuzuko Horigome. Elle est lauréate de plusieurs concours dont Jong Tenuto et Dexia Axion classics. Pendant ses études de violon elle découvre sa voix et commence à nourrir une réelle passion pour le chant. Elle obtient son baccalauréat en chant chez Beatrijs Devos au même Conservatoire de Bruxelles puis, poursuit ses études à la Escuela Superior de Musica de Catalunya à Barcelone et clôture ses études chez Valérie Guillorit au Conservatoire d’Amsterdam où elle obtient son master en chant magna cum laude.

Depuis, Lore fut distribuée dans différentes productions dont une adaptation de Saul de Händel produit par Transparant et Almschi produit par Skagen. Incarnant Barbarina elle participe dans Nozze di Figaro avec le Freiburger Barockorchester sous la baguette de René Jacobs. En concert elle se distingue dans Pierrot Lunaire (Schönberg), Sirènes (Luca Francesconi) avec le Brussels Philharmonic au Festival Musica à Strasbourg et dans Drumming (Steve Reich) avec l’Ensemble Ictus et Rosas. Au printemps 2016 elle participe à la création mondiale de Children of nowhere (Ghost road 2) produite par la compagnie LOD ; ensuite, ensemble avec Revue blanche et en partenariat avec Zonzo compagnie, elle créa une pièce de théâtre musical pour enfants autour du compositeur Luciano Berio.

Dotée d'une grande sensibilité et maîtrisant à la perfection l'art de la mélodie, Lore Binon est rapidement repérée et invitée par le Muziekgebouw aan het IJ à Amsterdam et les Festivals de Chipping Campden, Wesley Chapel Harrogate et d'Oxford. Cette saison, outre de nombreux récitals avec différents partenaires au piano, elle se distingua aux côtés de Zefiro Torna dans un programme à thème "Minnesang/Meistersang" à l'Opéra de Flandre Gand et Anvers.

Prisée pour sa riche personnalité musicale Lore Binon collabore en outre avec Ictus, Oxalys, Vlaams Radio Koor, Brussels Philharmonic et Lingua Franca, dans des ouvrages tels que la Passion selon Matthieu et le Magnificat (Bach), Dixit Dominus (Händel), Die letzten Leiden des Erlösers (CPE Bach), Die sieben letzte Worten unseres Erlösers (Haydn), et Lobgesang (Mendelssohn). Outre les chefs d'orchestre précités, Lore Binon chanta sous la direction de René Jacobs, Hervé Niquet, Alexander Rudin, Jos van Veldhoven, Michel Tabachnik, dans d'importantes salles de concerts comme Bozar, Flagey, Pleyel, Opéra de Lyon, Palau de la musica, et De Doelen.

Avec Revue Blanche, une combinaison unique composée de voix, harpe, alto et flûte traversière, elle donne régulièrement des concerts en Belgique et à l’étranger. Revue Blanche s'est vue décerner le Prix Klara pour jeunes talents en janvier 2014.

des concerts avec Lore Binon, soprano