« Sent by him to mr. Wm Byrd, 1583 ». Telle est la note que l’on peut lire sur un manuscrit conservé à Londres du motet à huit voix Super flumina Babylonis de Philippus de Monte, dont le texte se compose des trois premiers vers du psaume 137.

Ce manuscrit comprend également un autre motet à huit voix reprenant les vers suivants du psaume, Quomodo cantabimus, légendé comme suit : « This Piece was made by Mr Wm Byrd, to send on to Mr Philip de Monte, 1584 ».


Cet émouvant échange épistolaire par motet interposé trouve ses origines dans un voyage en Angleterre effectué par Philippus de Monte avec la cour de Philippe II. C’est à cette occasion qu’il fait la connaissance d’une famille de musiciens du nom de Byrd. William Byrd n’est alors qu’un jeune homme de 15 ans, mais 30 ans plus tard lui parvient le manuscrit du motet de Philippus de Monte, Super flumina Babylonis.

On peut clairement voir un signe de solidarité dans le parallèle entre le bannissement du peuple juif et la situation précaire de William Byrd en tant que catholique dans l’Angleterre anglicane.

Un an plus tard, William Byrd lui répond par son Quomodo cantabimus, un motet empli de mélancolie et de complexité. « Si je t’oublie, Jérusalem, que ma main droite se dessèche. »

programme

Philippus de Monte
Super Flumina Babylonis

William Byrd
Quomodo cantabimus / Ye Sacred Muses

Stephen Wilkinson
The Garden

Charles Tessier
Air espagnol: No ay en la tierra

John Dowland
Flow My Tears / Can She Excuse My Wrongs

Ralph Vaughan Williams
Mass in G Minor

en pratique

🎟️🎫 €20> €12

Salle : Sint-Rombautskathedraal

Addresse : Onder-den-toren 12 | 2800 Mechelen
Téléphone : +32 15 29 76 53
En ligne : www.lunalia.be

réserver

mais aussi